Le championnat Free Racing 2017 pour Marine fut stoppé en pleine saison par le désengagement de la GT Cup pour l'année complète .

Avertie 5 jours avant la deuxième manche à Ledenon , Marine le pris avec humour en ramenant une très belle F1 V2 .

La vidéo de la présentation de la F1 V2 .

Vous pouvez devenir partenaire de cette magnifique auto.

Marine Pidoux : « un peu d’humour dans ce monde de brutes »

Ce week-end se déroulait la deuxième manche du championnat free Racing à Ledenon !

Un circuit qui me tenait particulièrement à cœur car c’est un circuit très vallonné sur lequel je prends beaucoup de plaisir à rouler. Je voulais connaître mon évolution par rapport à mes performances de l’année précédente lors du championnat de FRANCE SuperTourisme.

Après l’annulation de l’inscription de ma Supertourisme, il a fallu que je trouve de toute urgence une voiture de remplacement à deux jours du meeting. Chose incroyable mais possible ! J’ai eu l’opportunité de piloter une voiture hors norme dont je vous présente aujourd’hui ses spécificités !

A mon arrivée sur le circuit de Ledenon , je savais que la présentation de ma nouvelle auto risquait de faire fureur mais aussi d’inquiéter beaucoup de pilotes roulant dans ma catégorie ! Ce qui peut en effet se comprendre vu le monstre qui m’a été confié. Chose totalement réaliste. Lors de la première sortie de la voiture, les pilotes sont restés bouche bée ! Beaucoup d’interrogations sur leur futur classement et le mien. TOUS me connaissent et savent que je suis une compétitrice :  « oui c’est le jeu ma pauv’ Lucette »

Maintenant je vais vous présenter mon automobile. Cette voiture de course est un prototype F1 exclusif et collector, doté d’un moteur V2 de 4 poneys cylindrée 6cc. C’est une voiture assez coupleuse quand on y met des jambes ! Avec un châssis « platifaire » (ULTRA plat) et un aileron bien réfléchi, l’aérodynamisme est à son apogée ! Les jantes 3 pouces sont équipées de pneus slicks tout plastique ! Le volant est équipé de boutons qui ne fonctionnent plus, mais agréable pour le plaisir des yeux. Ce qui fait la différence c’est qu’il n’y a pas de frein !

J’ai toujours entendu cette phrase : « Marine , on ne freine JAMAIS ! » C’est devenu possible avec ce proto !

J’ai sacrément fière allure sur mon nouveau destrier et je ne suis pas passée inaperçue sur la pitlane, faisant beaucoup d’envieux. A noter que pour une fois, mes grandes jambes de sylphide …. ne rentrent pas dans le cockpit , ce qui est un peu gênant .

Pour vous donner un ordre d’idée sur les performances de la voiture , j’ai pu réaliser un record de piste inattend , puisque je n’ai jamais quitté les stands du week-end ! La raison est due à un problème de batterie impossible à recharger à cause de l’âge ! Nous avons avec mon équipe, mécanos et ingénieurs, conclu que j’aurais pulvérisé les chronos en un seul tour en étant la plus lente. Nous estimons un tour de piste supérieur à plus de 3 jours 3h et 9 minutes .

Je rentre de ce week-end un peu déçue et frustrée de ne pas avoir pu piloter mais ce n’est que partie remise. Ce sont les aléas de la course et je reviendrai avec une auto plus performante très bientôt !

Affaire à suivre 

Source France Racing